REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN DU NOURRISSON


Le RGO ou reflux gastro-oesophagien est une pathologie existante tant chez l’adulte que l’enfant, mais elle est très fréquente chez le nouveau-né, à tel point qu'il est l’un des principaux motifs de consultation en ostéopathie pédiatrique.

Le RGO est une déficience d’un sphincter, le cardia. Cet “anneau” s’ouvre pour laisser passer les aliments de l’œsophage à l’estomac et se ferme pour éviter les remontées. Chez le bébé, il est souvent immature à la naissance mais il va naturellement se renforcer peu à peu, dans les premiers mois de vie, jusqu’à devenir fonctionnel. 

Dans le cas d’un RGO, les aliments, qui ne sont plus bloqués dans l’estomac, remontent vers la bouche pour être régurgités. C’est un processus qui s’effectue sans douleur et qui ne compromet pas la croissance de bébé. Attention ! Ces reflux sont à différencier des vomissements : ils se font sans effort.

Le RGO est souvent sans gravité chez le bébé de moins de deux mois. Si bébé prend du poids, est de bonne humeur, et se développe normalement, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

En revanche, si les régurgitations deviennent sévères et s’accompagnent peu à peu d’inconfort voire de douleur on parlera de RGO compliqué (en fonction de l’intensité de ces RGO il peut être nécessaire de mettre en place un traitement médicamenteux avec le pédiatre ou le gastro).


Causes :

- Il peut se produire des RGO lors d’une différence de pression entre le thorax et l’abdomen : changements de positions du bébé, surtout lorsqu’on va l’allonger sur le dos.

- Le bébé trop gourmand (glouton) présentera aussi des RGO car la quantité de lait par rapport au volume de son estomac est trop importante.

- Une intolérance ou une allergie au lait peut également en être la cause (il faudra changer de lait)

- Le RGO est à mettre en relation avec une autre pathologie, la hernie hiatale, qui est le passage d’une partie de l’estomac dans l’orifice du diaphragme. Il en existe deux types, la hernie par glissement, sans grande gravité, et la hernie par roulement, qui pose plus de soucis et nécessite un traitement chirurgical.

- D’un point de vu mécanique, lors de l’accouchement, des pressions ont été exercées au niveau des os du crâne : certains peuvent comprimer un des nerfs s’occupant d’une partie de l’innervation digestive.


Signes :

- Le RGO du nourrisson peut se manifester par une régurgitation. Ces régurgitations sont rythmées par les repas et sont favorisées par la position du bébé (plus il est à l’horizontale, plus le reflux est favorisé) et les changements de positions, par l’alimentation liquide et par l’anatomie du nourrisson.

- A un stade précoce le seul signe du RGO peut être une simple toux chronique, l’acidité du reflux étant irritante, mais le reflux n'étant pas assez important pour être extériorisé (régurgitation ou vomissement).

- Asymptomatiques (parfois les reflux peuvent être silencieux c’est à dire sans régurgitation / vomissement).

- Bébé peut pleurer et gesticuler dans le berceau sans parvenir à se calmer ; malgré vos bercements et comptines…parfois il refusera même le biberon.

- Bébé peut avoir du mal à s’endormir surtout s’il est sur le dos et se réveiller la nuit de par l’irritation au niveau de l’œsophage.

- Il peut également avoir des manifestations respiratoires : étouffements, pneumonies ou bronchospasmes à répétitions…

- Certaines affections peuvent apparaître secondairement au niveau de la sphère oto-rhino-laryngée : otites, sinusites, rhinopharyngites, laryngites…


Attention ! Si bébé rejette de la bile (liquide jaunâtre ou verdâtre) ou du sang ou s’il présente des vomissements en jets répétitifs, s’il perd du poids à cause des vomissements ou par perte d’appétit, ou encore s’il fait des pauses respiratoires longues => allez consulter les urgences pédiatriques.


Conseils :

- S’en tenir aux bonnes quantités de nourriture. N’oubliez pas que si l’estomac de l’adulte peut être comparable à un ballon de baudruche qui peut varier de volume, celui de votre bébé est un seau qui déborde si on le rempli de trop…

- Faire attention à ce que votre bébé n’ingurgite pas trop d’air (vérifiez que sa tétine soit remplie de liquide mais pas d’air)

- Adapter la taille de la tétine pour limiter le débit de lait absorbé. Le liquide ne doit pas déborder de sa bouche (débit trop élevé), et il ne doit pas avaler d’air (débit trop faible)

- Évitez tout ce qui pourrait comprimer l’abdomen du bébé pendant son repas (votre avant-bras mal positionné, votre ventre, etc…)

- Faites des pauses lors de la tétée pour permettre l’évacuation de l’air absorbé lors de la déglutition

- Essayez de bien faire faire le rot de bébé après les repas.

- Attendre 20 à 30 minutes avant d’allonger bébé après un repas et de préférence le mettre incliné. Pour la nuit, il suffit de surélever légèrement son matelas d’un côté. (Mais évitez que bébé soit trop redressé pour ne pas comprimer l’estomac).

- Utilisez une formule de lait épaissit

- L’Ostéopathie : nous vérifierons entre autres la bonne mécanique du crâne, les pressions exercées sur l’estomac de bébé ainsi que le bon fonctionnement de la succion.


Cabinet d’Ostéopathie Lemarchand Aurélie & Raess Arnaud, Ostéopathes D.O.

17 av Félix Faure 06500 Menton, www.osteopathes-menton.fr

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 par OSTEOPATHES MENTON LEMARCHAND Aurélie & RAESS Arnaud

17 AVENUE FELIX FAURE 06500 MENTON

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now